Les habitants des Etats-Unis d'Amérique s'appellent les Américains et ils appellent Amérique leur grand pays. D'autres peuples du Nouveau Monde, sans doute envieux, se disent américains eux-aussi. Ils désignent de plus en plus souvent les précédents comme Etatsuniens. Ce mot vaut ce qu'il vaut ; au moins apporte-t-il une précision bien nécessaire.
      Tout à l'inverse, divers peuples du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord souffrent d'être appelés Anglais. Appelons-les donc tous Royaumuniens.
      L'abréviationomanie, qui a déjà donné le vilain "Ricains" ne devrait pas manquer de produire le pratique "Suniens" dans le premier cas et le sympathique "Muniens" dans le second. L'intérêt de "Sunien" est qu'il permet de se disputer à l'infini sur sa prononciation : çunien ou zunien ?